L’histoire du papier

L’histoire du papier

une épopée (ici fort résumée) de l’histoire du papier qui débute dès le début de la civilisation! Hé oui, la transmission d’informations, la description de sa vie a toujours préoccupé les hommes depuis la préhistoire.

 

Les premiers signes ont été écrits par l’homme des cavernes sur la pierre ou sur l’os, puis sur le bois, le métal et l’argile.

-3000

Avec les Egyptiens apparaît le papyrus, extrait d’un roseau du Nil. Le papyrus fut concurrencé par le parchemin, mis au point dans la ville de Pergame, en Asie mineure, à partir de peaux de veau et de chèvre lavées et poncées.

105

C’est en l’an 105 après J.C., qu’est découvert le papier en Chine, sous le règne de l’Empereur Hoti. Tsaï-Lun, ministre de l’agriculture, conçoit une pâte à papier fabriquée à l’aide de vieux chiffons, d’écorces et de filets réduits en bouillie.

VIIe

Au 7ème siècle, le papier est introduit au Japon.

751

En 751, la bataille de Samarcande se traduit par la défaite des Chinois, qui révèlent aux vainqueurs arabes les secrets de la fabrication du papier. L’invention se répand ainsi jusqu’en Andalousie. C’est près de Cordoue, puis Séville, qu’apparaissent les premiers moulins à papier en Europe.

1250

Vers 1250 sont installés à leur tour les premiers moulins italiens à Fabriano.

XIIIe

Au 13ème siècle apparaissent en France les premiers documents d’archives écrits sur papier, tels que les « Minutes de Notaire marseillais » (1248) ou le « Registre des Enquêteurs d’Alphonse de Poitiers » (1243), mais c’est au 14ème siècle que sont construits les premiers moulins à papier français : à Troyes (1348) et Essones (1354)

1445

En 1445, Gutenberg invente l’imprimerie.

1799

Le 18 janvier 1799, Louis-Nicolas Robert (1761-1828), jeune inspecteur à la papeterie d’Essonnes, obtient un brevet pour son invention : la première machine à papier en continu, qui permet de produire davantage de papier à prix moindres.

1803

En 1803, Didot Saint Léger, Bryan Donkin et les frères Fourdrinier font fonctionner la première machine à papier anglaise à Frogmore (Kent).

1825

Vers 1825, en Europe et aux Etats-Unis, débute l’industrialisation massive de la fabrication du papier. En 1850, on dénombre 300 machines à papier en Angleterre et 250 en France. L’usage des papiers et cartons d’emballage se développe.

1850

Vers 1850 apparaît la première machine à fabriquer le carton multi-couches. En 1856, Edward C.Haley dépose en Angleterre le premier brevet de papier ondulé utilisé notamment pour la confection des chapeaux. Le premier brevet de papier ondulé pour emballage est déposé à New York en 1871. La première machine à onduler française est installée en 1888 dans le Limousin. On doit le papier-toilette à l’américain Joseph Coyetty en 1857. Introduit en France au début du 20ème siècle, mais longtemps considéré comme un produit de luxe, son utilisation ne s’est vraiment généralisée que dans les années 60.

aujourd’hui

Aujourd’hui, les technologies papetières ne cessent d’évoluer, contribuant au développement de l’industrie, de la diffusion des connaissances et du conditionnement des produits de consommation.