Choisir son papier pour l’impression des photos

Le choix du papier constitue une phase important dans la réalisation du faire-part. papier impression photos

Il n’y pas de bon ou mauvais choix! C’est essentiellement une histoire de goût personnel qui est à faire en fonction de la photo (très lumineuse ou en lumière tamisée, très colorée…) sans oublier de ses conditions d’utilisation (manipulation…) Et aussi un peu de budget.

 

Pourquoi utiliser le papier Mat ?

On utilise surtout ce type de papier grâce à son caractère plus résistant, aussi bien à la lumière qu’aux rayures et empreintes de doigts.

Du point de vue technique, le couché mat possède une surface « plus brute et rugueuse » que le couché brillant, tout en proposant un très bel aspect d’impression. En supprimant les reflets, il est plus sobre et discret que le brillant, mais comme il absorbe plus d’encre, cela donne un effet de perspective et profond à l’image. D’ailleurs, le papier mat a un vrai effet papier satiné et ne possède aucun reflet (on ne rencontrera pas à des problèmes de reflets en matière d’exposition).

Pour la photographie, l’impression sur un papier photo mat va assurer des couleurs bien brillantes. Ce type de papier est idéal pour un produit qui sera amenés à être manipulé souvent.

Le grammage utilisé pour le papier couché mat est d’environ 115 g minimum.

 

Pourquoi utiliser le papier brillant ?

On utilise ce type de papier pour faire ressortir les couleurs les plus punch et accentuer (orange, rouge, bleue, etc.). Sur papier brillant, certaines couleurs seront plus vives que sur papier mat. La couleur brillante valorise la photo si elle présente des couleurs bien marquées qu’on souhaite mettre en valeur. Autrement dit, si ce type de papier tient un caractère lisse, il rend parfaitement l’éclat des couleurs et procure une agréable sensation de luminosité.

Son inconvénient est de refléter la lumière et de gêner la lecture. De plus il n’améliore aucunement une photo dont les couleurs ne sont pas vives ou une photo peu lumineuse…au contraire.

Enfin, à grammage égal, le couché brillant est plus fin qu’un mat, et donc moins rigide.

Généralement, il est utilisé un grammage de 135 g et son coût est plus élevé.