Types de papiers : Définitions

Pour commencer voici quelques types de papier qui peuvent exister (et donc vous avez sûrement déjà entendu parler) :

  • Papier offset : Conçu spécifiquement pour les impressions offset, ce type de papier existe en plusieurs qualités. Il s’agit de papier non couché dont la surface est amidonnée, ce qui limite l’arrachage et la pénétration de l’encre et offre une meilleure qualité d’impression d’image. Utilisation : livres, catalogues, publicités, dictionnaires, brochures…

 

  • Papier couché : Le papier est recouvert d’une ou deux couches de produits (minéraux et liants) afin d’améliorer son toucher, son aspect et évidemment son caractère imprimable. Précisément, l’opération de couchage sert à uniformiser l’état de surface du papier pour améliorer la qualité d’impression et sa blancheur. Le papier couché peut être mat, brillant, satiné, lisse ou de qualité intermédiaire. Utilisation : catalogues, magazines, dépliants, éditions d’art…

 

  • Papier non couché : Ce papier est pressé entre les rouleaux pour obtenir une épaisseur uniforme et une surface lisse. La surface du papier ne reçoit ni traitement ni finition.

 

  • Papier bouffant : Le grammage est identique et l’épaisseur supérieure à un papier classique. Ce type de papier ne subit pas de traitement et présent une surface rugueuse. Utilisation : uniquement en édition.

 

  • Papier bible : Ce papier est de grande qualité, très fin, solide et résistant dans le temps. Il est généralement utilisé pour l’impression d’ouvrages à pagination importante.

 

  • …. Il en existe beaucoup d’autres, bristol, de riz, journal, kraft….je ne vais pas tous les détailler.