Des cartes écolos…mais c’est quoi exactement?

… car franchement il y a écolo, écolo et écolo…

C’est pourquoi je vais vous détailler ici la démarche que j’ai mise en place pour mon projet de création de cartes et faire part, décorations écologiques:  choix des matières premières: papier recyclé écologique, colle bio…mais aussi transport, traitements de déchets…

Bien sûr, elle sera sujette à des évolutions, au fur et à mesure du temps, car on peut toujours faire mieux. Et si vous avez des remarques, des conseils là dessus, n’hésitez pas à m’en faire part! Je suis intéressée!!!

 cartes faire part écologique 

Les matières premières:

Le papier :

ça a été un travail important que j’ai fait et que je continue à faire car le sujet est très vaste et complexe.

 

Dans un premier temps, et sans rentrer dans les détails, il existe une multitude de normes écologiques. Elles régissent la composition, l’origine des pâtes à papier, les méthodes de recyclage, la gestion globale des traitements chimiques des pâtes à papier, des traitements et valorisation des déchets…(J’écrirai des articles plus détaillés la dessus plus tard car c’est vraiment intéressant). Certaines sont très complètes allant de la matière première (la pâte à papier) au traitement des déchets, d’autres ne concernent qu’une partie de la chaîne de fabrication. Certains sont françaises, allemandes ou scandinaves…, d’autres européennes, d’autres internationales.

 

En parallèle, il y a les besoins de mon projet: il faut que le papier que j’utilise ait le bon grammage (qui défini l’épaisseur, la rigidité finale de la carte), des couleurs intéressantes, une qualité permettant un bon rendu à l’impression et/ou à la découpe… sans oublier les quantités minimum de commande, les délais de livraison… Bref

 

Après avoir étudié tout ça, j’utilise actuellement 3 types de papiers:

  • Des papiers « classiques » servant de base pour les cartes : qui respectent au minimum les normes FSC, FSC mixte ou PEFC, soit des normes indiquant que les pâtes à papier ayant servies à fabriquer le papier sont issues de forêts éco- gérées, de chutes issues des scieries, et pour le FSC mixte au minimum il y a 30% au minimum de matières recyclées.
  • Des papiers 100% recyclés que j’utilise essentiellement pour les éléments de décorations car ils ne sont pas faits pour l’impression et surtout leur grammage est généralement insuffisant pour servir de base pour les cartes.

  • Des papiers certes non écolo mais que je récupère à droite à gauche, que j’utilise principalement pour les cartes à petits tirages puisque c’est de la récupération!

 

Mais cela évoluera je l’espère… car j’aimerai utilisé uniquement du papier 100% recyclé. J’ai trouvé des fournisseurs/distributeurs de papiers 100% recyclé, proposant des papiers avec les bons grammage, les bonnes couleurs, une bonne qualité d’impression et de découpe, mais ils ne les font pas en petite quantité, j’ai donc besoin de grandir un peu avant de pourvoir me fournir chez eux.

 

Les colles :

Pour l’instant je suis encore en phase de test pour finir de choisir le/les type(s) de colle idéale (capacité de collage, qualité du collage, durabilité du collage…).

Mais parmi toutes les colles existantes, j’ai choisi de tester des colles ayant les caractéristiques suivantes:

  • Toutes sont sans solvant, ou utilisant l’eau comme solvant.
  • Pour certaines de compositions 100% naturelle : gomme arabique, amidon, les autres sont en matières biodégradable et non polluantes
  • Elles sont soit rechargeables, soit avec un corps en matière recyclées (par ex Polyéthylène recyclé) ou recyclables

J’ai testé une colle à base de farine faite maison (je peux donner la recette sur demande) mais elle ne m’a pas convaincu car 1) son pouvoir collant n’était pas suffisant pour les cartes et surtout 2) elle est trop humide et fait gondoler les papiers…Par contre elle est parfaite pour les papiers mâchés, techniques type décopatch…et pour les enfants car réalisée qu’avec des produits alimentaires.

 

Les déco de cartes (embellissements):

Pour la plus part, je les fabrique moi même.

  • Pour ceux en papier : je crée le modèle, le dessine sur ordinateur et le programme dans mon robot de découpe. Donc ils sont composés de papiers (Cf le paragraphe sur le papier) et d’encre (Cf le paragraphe sur l’encre ci dessous).
  • Pour les embellissements naturels (fleurs, feuilles, éléments de bois…) comme j’habite à la campagne…je vais les chercher dans mon jardin et la campagne environnante. Je les fais sécher, je les découpe…et voilà!
  • Pour les autres (rubans, tissus, washi tape…) pour la plus part, c’est de la récupération, pour les autres ils sont acheté dans les boutiques de scrapbooking éco ou fournitures de bureau, loisirs créatifs écolos.

Les Encres

Aie…

Sur ce point, à mon grand désespoir, je ne peux pas faire grand chose car les cartouches de mon imprimante ne sont pas réutilisables et je ne peux pas utiliser d’encres naturelles. Affaire à suivre lorsque je changerai d’imprimante (soit qu’elle soit morte, soit que je m’agrandisse….)

 

Les boites d’envoi et de transport

Idem elles sont toutes soit en cartons recyclés neufs ou tout simplement des cartons de récupération.

 

Les transports:

Choix des fournisseurs : Pour limiter le transport, j’ai une préférence pour les fournisseurs et distributeurs qui sont en France voir, si je ne trouve pas, en Europe et ce même si je passe essentiellement par internet et que je pourrai commander en Chine!!

Par exemple pour les papiers, ce sont des papiers fabriqués par Papyrus (100% Européen) ou Clairfontaine (100% français) qui sont distribués par First Office (entreprise de Clermont Ferrant)

 

Livraison de mes commandes : Je me fais livrer de préférence en relais plutôt que chez moi (car j’habite vraiment dans un coin perdu de campagne) sauf si la livraison se fait par le postier (qui passe tous les jours de toute manière). Je choisi les relais de manière à pouvoir centraliser plusieurs courses et ne pas me déplacer juste pour aller chercher un colis. Par exemple, je choisis le relais proche du supermarché ou de ma banque…Bref j’anticipe mes trajets afin de les optimiser.

 

Envois des cartes : De la même manière, j’essaie au maximum d’optimiser l’envoi des paquets contenant vos cartes pour éviter de faire le trajet à la poste, juste pour 1 carte. En général, je fais tous les envois de la semaine le jeudi car c’est le jour du marché, la poste est ouverte toute la journée (heee oui c’est la campagne). Généralement je vais aussi chercher mes colis ce jour là. Cela dit en cas d’urgence, je peux aller à la poste un autre jour…en vélo ou à pied (la poste n’est pas si loin que çà de chez moi)

 

Recyclage des déchets

Je n’ai pas vraiment beaucoup de déchets.

Ils sont principalement constitués de papier, des cartouches d’encre, des contenants de colle, de stylo feutre et stylo encre.

  • Pour le papier, Je garde au maximum les chutes pour les réutiliser soit directement soit en brouillon et tests soit pour caller les colis… ce qui part quand même à la poubelle vont la poubelle des recyclables, soit pour allumer le feu de ma cheminée (ou barbecue en été), comme paillage dans mon jardin (après l’avoir passer au destructeur de documents). Comme en plus nous utilisons les cendres pour le jardin (contre les limaces) ou pour fabriquer du savon pour la maison, on peut dire que ces déchets rentrent dans une vraie démarche de valorisation.

  • Pour les cartouches d’encre, j’avais trouvé une association qui les récupérait pour les valoriser et qui utilisait l’argent qu’ils en retiraient pour faire des actions humanitaires. Malheureusement, elle a fermé, je suis à la rechercher d’une autre solution (j’en ai trouvé plusieurs mais faut que je les contacte…) Si vous avez des idées, des adresses, n’hésitez pas à partager

  • Pour les contenants de colle, la majorité des colles que j’utilise sont soit rechargeables, soit avec un corps en matières recyclées. Ils partent pour l’instant dans la poubelle des recyclables.

  • Pour les stylos plastiques, feutre ou stylo encre, une école dans mon village participe à un programme terracycle (www.terracycle.fr) et collecte les stylos usagés enfin qu’ils soient recyclés.